TOUT EST PSY....

Echanges, débats, sur la psychologie, la psychanalyse et les psychothérapies
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le croyez-vous ?

Aller en bas 
AuteurMessage
PITCHOUNE18



Féminin Nombre de messages : 201
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Le croyez-vous ?   Jeu 11 Mai - 12:29

" Si tu vois un homme malheureux, souviens-toi qu’il l’est par sa faute. "

ÉPICTÈTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PITCHOUNE18



Féminin Nombre de messages : 201
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: le croyez-vous   Jeu 11 Mai - 20:25

cheers Ben dite donc il vous inspire pas des masses mon sujet Laughing
study geek
Sujet de bac, allez à vos neurones lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soleille

Soleille

Nombre de messages : 321
Date d'inscription : 03/07/2005

MessageSujet: Re: Le croyez-vous ?   Jeu 11 Mai - 23:42

C'est très délicat comme sujet et je ne serais pas aussi tranchée;disons que si l'homme en question a qq'un de moteur qui le tire,c'est difficile de comprendre pourquoi il se complaît dans sa sinistrose...
Il n'y a pas égalité des chances dans ce qu'est le désir et un facteur environnemental a pu jouer...

Pour ma part,je ne suis pas de celles qui se laissent aller et c'est contagieux mais je suis très tolérante avec mes prochains en difficulté;il faut jouer de la structure de l'autre,dans le bon sens,évidemment.

Je vous écrirai qqs passages d'un livre simple dans son expression sur le désir;j'ai le sentiment que cette entité est au coeur du sujet.

Bises,

I don't want that sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PITCHOUNE18



Féminin Nombre de messages : 201
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: EPICTETE   Ven 12 Mai - 11:57

Smile Bonjour

Quand j'ai lu cette phrase, j'étais pas vraiment d'accord, mais en creusant.............. encore que.......... c'est pas évident ..............

Je pense avant tout que je me dirais "cette personne a du souffrir, et souffre probablement encore"
aller vers lui, je serais tenté, ne serait-ce que pour lui décrocher un sourire.
Mais repêcher quelqu'un qui n'en a pas envie, ou ne peut pas.........c'est un fait, c'est à l'autre de choisir.
Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marielaine

marielaine

Féminin Nombre de messages : 255
Age : 65
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: Le croyez-vous ?   Ven 12 Mai - 13:13

Bonjour Very Happy
C’est tellement plus complexe…
« " Si tu vois un homme malheureux, souviens-toi qu’il l’est par sa faute. " »
A la fois, il y à, si il est malheureux : par sa faute, sans même savoir pourquoi, le sait-il ?
On commet bien souvent des erreurs, sans en être conscient soi même, il faut un long parcourt de vécu, et de souffrances pour en comprendre les effets retentissant sur soi même, et/ou sur les autres ! Cela s’appelle la conscience, lucidité etc.…et peut sont doté de cette faculté…
C’est beaucoup plus complexe, le concours des circonstances…
queen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soleille

Soleille

Nombre de messages : 321
Date d'inscription : 03/07/2005

MessageSujet: Re: Le croyez-vous ?   Ven 12 Mai - 13:14

Tout à fait Marielaine queen

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soleille

Soleille

Nombre de messages : 321
Date d'inscription : 03/07/2005

MessageSujet: Re: Le croyez-vous ?   Dim 14 Mai - 23:20

Extrait choisi : le désir et le temps Arrow

Les objets de désir sont puisés par nous tous dans la sphère des signes.Finalement,c'est à peu près tout ce qu'on désire de la vie,des signes.
Et,corollaire,à peu près tout ce qu'on en obtient.Parce que c'est tout ce qu'on capte.
Quelque chose qui représente autre chose.
Ou quelqu'un.Mais quelqu'un qui n'est déjà plus personne,devenu signe à son tour dans cet espace sans limites du langage où,de signifiant en signifiant,d'y rebondir à l'infini,s'abolit le sujet.Le sujet du discours.
La mémoire est soumise à déformation;se moquant de la chronologie,elle nous restitue aussi bien des évènements à haute intensité que des souvenirs minuscules,rengaines,images,sons,saveurs.
Elle nous les impose pourtant en première ligne,comme si ces reflets perdus de vibrations fugaces exigeaient de nous la même acuité que les points cardinaux de notre destinée.
Mais l'inconscient exclut le hasard.
Dans ces bribes de tout et ces fragments de rien que nous renvoie le temps,qui peut savoir,jadis,ce qui nous brûla,et qui peut-être,à notre insu,toujours,nous consume?
Entre l'essentiel et le dérisoire,où est donc la voie de ce désir sans fin qui,de ne pouvoir se dire,ne cesse jamais d'être dit?

Prochain extrait: Le désir et le manque,si cela vous chante.

Bonne I don't want that

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
poisson

poisson

Féminin Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Le croyez-vous ?   Lun 15 Mai - 1:34

oui oui oui, si un homme est malheureux, il l'est par sa faute. Je viesn de quitter mon ex, c'est sa faute, il est malheureux, bien fait. Mince, c'et le contraire, c'est moi la malheureuse et pas lui, pffffffffffff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soleille

Soleille

Nombre de messages : 321
Date d'inscription : 03/07/2005

MessageSujet: Re: Le croyez-vous ?   Lun 15 Mai - 8:47

Tu as quitté quelqu'un qui n'est déjà plus personne ?

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marielaine

marielaine

Féminin Nombre de messages : 255
Age : 65
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: Le croyez-vous ?   Lun 15 Mai - 21:30

Bonsoir Soleille

Très parlant à mes sens, sens ationnellement exprimé Very Happy

‘’Mais l'inconscient exclut le hasard.’’’

Alors, le conscient veut bien du hasard ?? Wink

On veut bien chanté avec le désir du manque, pour mieux appréhender sa présence ! Idea
@+ sunny
queen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soleille

Soleille

Nombre de messages : 321
Date d'inscription : 03/07/2005

MessageSujet: Re: Le croyez-vous ?   Mer 24 Mai - 11:32

Le désir du manque,dis-tu...

...."Le manque,aussi bien dans la création que chez le sujet humain,ne serait alors qu'un appel destiné à une énigmatique fonction de complétude.Où le manque,et lui seul,pourrait combler le manque.Le vide qui le constitue ne pouvant être colmaté que par un autre vide.
C'est ici qu'intervient le fameux objet a de Lacan,objet cause du désir .
L'objet destiné à combler le manque.
Objet par excellence immatériel,hors du monde.
Objet du désir,objet de l'ombre.Né du langage qui le fonde,il nous leurre de son éclat dans un espace de hasard,au-delà du besoin qui a motivé la demande.
Parce que ce que l'on demande n'a rien à voir avec ce qu'on désire- La demande porte sur un objet,le désir,sur un manque.Que ce qu'on désire ne peut pas être dit.
Mais il suffit de dire pour passer de ce qui est dit à l'indicible,c'est à dire dans le champ du désir,sur l'autre versant de l'abîme qui le coupe irréductiblement du besoin.
Car le besoin est illimité.Mais le désir,sans limites...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marielaine

marielaine

Féminin Nombre de messages : 255
Age : 65
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: Le croyez-vous ?   Mer 24 Mai - 23:00

Very Happy Bonsoir Soleille, et tous
« « Où le manque,et lui seul,pourrait combler le manque.Le vide qui le constitue ne pouvant être colmaté que par un autre vide. » »Soleille
..
Réponse :
Si il faut le dire ainsi, pour que cela soit autrement, soit, et si cela … ?! Idea

Quant à ‘’l’objet par excellence immatériel, ‘’ quelque chose me gène dans la logique des choses, si je puis dire !!Car l’objet est une chose concrète, perceptible par la vue et le toucher en d éduction qui n’est pas hors du monde …
Tu m’aurais dis : la Chose, alors probable !! Mais quelque –chose m’échappe ??Possible !!
C’est peut-être’’ excellence ‘’ qui fait la différence … Hors du monde,

Quant au désir, sur un manque, oui probable que le désir est un souhait, et un sentiment qui est provoqué par le manque (possible) si il n’y à pas manque est-ce que le désir suscite toujours en soi ?!Puisse ton le dire ?!
Le besoin est illimité dis-tu : bounce
Je dirais que c’est relatif à la limite de notre imaginaire, drunken capacité qui à mon avis ce limite forcément (puisque humain ?) study
Mais sa rejoint en partie ce que tu dis en d’autre termes … ? Possible ! confused (D’autres pourrons complété, ou contesté, ou (…) !!
Amitiés sunny
queen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soleille

Soleille

Nombre de messages : 321
Date d'inscription : 03/07/2005

MessageSujet: Re: Le croyez-vous ?   Jeu 25 Mai - 22:11

L'objet palpable,concret est un leurre qui vient en place et lieu de l'objet du manque qui est immatériel en ce sens qu'on ne peut le nommer.
Par quel manque pianote t-on sur notre clavier?Est-il de même nature chez chacun?

Le besoin du manque est illimité car il est moteur du désir.

Amitiés queen

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marielaine

marielaine

Féminin Nombre de messages : 255
Age : 65
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: Le croyez-vous ?   Jeu 25 Mai - 23:33

Bonsoir à tous … Very Happy

A la première phrase je suis d’accord, qu’on ne peut le/la nommer…Me serais-je permise à juste titre, et autre raison… !

Quant à savoir par quel manque nous pianotons sur notre piano ? (J’ai taper piano) donc je le laisse, car je fait un lien de comparaison au mouvement de nos doigts, relier à une partie de notre corps …de correspondance,mais pas seulement …le cérébral y ai conjuguer !!
Et, non, il n’est pas de même nature chez chacun, (unique) justement puisque la relation est en partie avec soi-même, ce que nous véhiculons et ce qui nous relient ‘’ d’immatériel’’… (Pour certain)

Oui, j’affirme, et revendique, en effet, que le manque et le moteur du désir !!
Car si il y- à le comble, (qui n’est pas existent chez l’être humain), alors plus de désir …
Mais là encore : le désir… c’est complexe !!
Bonne I don't want that

Amitiés sunny

queen


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoé

Zoé

Féminin Nombre de messages : 320
Localisation : Brossard Québec
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Le croyez-vous ?   Sam 27 Mai - 17:32

" Si tu vois un homme malheureux, souviens-toi qu’il l’est par sa faute. "

ÉPICTÈTE

La "faute", c'est cette manière de considérer le lien au "malheur" qui ne me convient pas, malgré tout le respect que j'ai pour le penseur...

J'ai pensé à une adolescente. À sa naissance, ses parents se sont fait fusillés lors du génocide du Rwanda. Elles n'a pas été tuée car on la croyait morte, elle ne bougeait pas. Tout un départ pour le Bonheur, n'est-il pas pour cet enfant qui sera un jour une adulte ! Aujourd'hui, cette jeune fille, très réservée, semble parfois malheureuse. Elle a une certaine difficulté à "faire confiance"...

Il y a de ces aventures qui laissent des marques indélébiles !

Bonne journée, Zoé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soleille

Soleille

Nombre de messages : 321
Date d'inscription : 03/07/2005

MessageSujet: Re: Le croyez-vous ?   Dim 28 Mai - 23:28

Bonsoir Zoé,

J'entends bien ce que tu veux dire;quel avenir pour trois jeunes enfants qui ont vu récemment leur mère se suicider sous leurs yeux en avalant le contenu d'une bouteille d'acide... etc etc...

Cependant cette phrase sort d'un contexte dont il serait intéressant de prendre connaissance.

Amicalement,

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoé

Zoé

Féminin Nombre de messages : 320
Localisation : Brossard Québec
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Le croyez-vous ?   Dim 28 Mai - 23:35

Bonjour Soleille,

Quand on parle de responsabilités face à son bonheur, on oublie trop souvent que cette capacité est liée aux apprentissages qu'on a fait étant enfant, que le Moi justement n'est pas maître dans sa maison et que même les attitudes de résilience peuvent avoir été apprises au détriment du vrai moi...Tout est tellement relatif ! Aussi parler de "faute" ou de "pouvoir", de "sens des responsabilités" c'est cela me semble-t-il qui est hors contexte, quelque soit le contexte !

Mais bon, je conviens que mon message est sans nuances et que la réalité est beaucoup plus complexe !

À plus tard, Zoé


Dernière édition par le Lun 29 Mai - 2:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
carole

carole

Nombre de messages : 55
Localisation : je viens du sud et part tout les chemins...
Loisirs : théatre
Date d'inscription : 30/06/2005

MessageSujet: Re: Le croyez-vous ?   Lun 29 Mai - 1:19

Shocked bonjour la phrase!!!

Je me vois mal dire aux personnes que j'ai en suivi "mon gars t'es malheureux c'est de ta faute" et même si ^parfois peut y avoir de la completude a rester dans son malheur, même si parfois on "aime" a se faire plaindre... la plut part du temps le malheur est quand même du a des causes exterieur et non internaisante!
Ex: si je deviens handicapée, si j'ai un décés, si je tombe malade, si je perd mon boulot...

Y a bon nombre de cause exterieur... y a des causes qu'on provoque... mais la rupture amoureuse qu'on prooqie par exemple peut nous rendre malheureux mais c'est habituelment pour un mieux plus tard c'est calculé... le fait de perdre sa femme et ses 2 enfants durant un bombardement... ce mec là est devenu vraiment malheureux et je me voit trés mal lui dire "tu es malheureux c'est par ta faute" (cependant ce mr a eu une trés bonne resiliance: il s'est remarié et a eu une fille... mais est resté malheureux... c'est de sa faute?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigmund
Rang: Administrateur
Sigmund

Masculin Nombre de messages : 505
Age : 28
Localisation : Versailles
Loisirs : littérature-psychologie
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: carole   Lun 29 Mai - 17:50

Bonjour Carole et tous Smile

A chaque fois qu'un malheur nous frappe nous régressons vers des positions de petite enfance,je parle de grands malheurs.
Comme un nageur qui touche le fond de la piscine et d'un coup de pied remonte d'autres se noient!
La résilience si chére à Boris Cyrulnik par pragmatisme je n'y crois pas beaucoup!
C'est plus dans notre envie de vivre et de survivre envers et contre tout ou réside notre devenir .
Elle passe aussi par une révolte!
Mais au jeu de tarot qu'est la vie tout le monde n'a pas les mêmes "levées"!
Ce qui rend tout jugement aussi idiot qu'incertain!
Et puis la solitude de ces êtres déboussolés, chemin perdu, mais qui laisse aux psychologues cliniciens la possibilité de les aider à retrouver le chemin...

Amitiés Very Happy

Sigmund

_________________
Espérez ce qu'il vous plaira..( J LACAN ) Télévision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marielaine

marielaine

Féminin Nombre de messages : 255
Age : 65
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: Le croyez-vous ?   Lun 29 Mai - 23:02

Very Happy
Chapeau l’artiste monsieur .. Wink Sigmund,
L’expérience de ton existence vécue durement … c’est inspiré de tes (entrailles…) ?! colors Arrow

Tu disais (..) que tu t’exprimais mieux que d’écrire, alors je me sens tt petite.. confused

Un petit bémol toute fois, la dernière phrase :’’ êtres déboussolés’’…
Tu sais que quant c’est le cas, d’ètre debou-sol-lés, perdre pied .., pas sur qu’ils puissent retrouver leurs chemin, malgré toute l’aide apportée. (Dans ces cas précis…)
Quant une coquille est vide … ?!Raison pour la quel, avant que le verre ne soit à moitié vide, veiller au grains…pour ce faire aidé !!

Amitiés très cher, I love you et à toutes !
queen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gouachit
Invité



MessageSujet: Re: Le croyez-vous ?   Mar 30 Mai - 0:51

Bonsoir à toutes et tous

Epictète était un imbécile.
Il suppose qu'il y a toujours faute de la personne elle même quand elle est malheureuse. Aucune nuance( comme quand je le traite d'imbécile Smile ).


Citation :
A chaque fois qu'un malheur nous frappe nous régressons vers des positions de petite enfance,je parle de grands malheurs.
Comme un nageur qui touche le fond de la piscine et d'un coup de pied remonte d'autres se noient!
La résilience si chére à Boris Cyrulnik par pragmatisme je n'y crois pas beaucoup!
C'est plus dans notre envie de vivre et de survivre envers et contre tout ou réside notre devenir .
Elle passe aussi par une révolte!

Ce n'est pas toujours un grand malheur qui nous frappe qui nous fait regresser. je veux dire par là un grand malheur objectif. Parfois c'est un petit malheur que nous amplifions, justement parce qu'il fait echo avec des malheurs de l'enfance, que nous avons gérer comme nous avons pu auparavant.
Je n'ai pas lu les bouquins de Cyrulnik mais j'ai pas mal lu sur la résilience. Je pense que nous avons tous effectivement une certaine capacité à continuer de tisser nos vies malgré les malheurs, mais je crois surtout à la notion de tuteurs résilients. Ces tuteurs résilients sont ceux à mon avis qui, parce qu'ils ont posé un autre regard sur nous, ont su nous redonner une certaine confiance, et nous aider à grandir. seulement, parfois pour continuer à grandir, on met de coté les malheurs, et alors ça devient un reflexe. jusqu'au jour ou un petit malheur fait craquer tout l'édifice que nous avons construit et nous renvoie à tout ce que nous avions mis de coté, bien enfoui au fond de nous. et alors nous sommes malheureux, mais est ce de notre faute?

J'ai eu affaire à une psy, à qui j'ai raconté mes malheurs d'adulte. Elle n'a rien trouvé de mieux à la fin de la 1ère séance que de me dire que sa patiente précédente venait de perdre son fils.

Je ne l'ai vu que trois séances. Nous n'avions ni l'une ni l'autre vraiment envie de poursuivre. Elle trouvait peut être que mon malheur n'était pas assez important et je trouvais sans doute qu'elle ne lui accordait pas assez d'importance.

Heureusement depuis, j'ai rencontré un psy qui ne se permettait pas de juger que le malheur que je lui présentais était petit ou grand ni que c'était de ma faute. et petit à petit, les malheurs sont mieux cernés.

Décidément, Epictète était un imbecile!

Neutral Gouachita
Revenir en haut Aller en bas
PITCHOUNE18



Féminin Nombre de messages : 201
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: le croyez-vous ?   Mar 30 Mai - 9:26

Gouachita
on a du voir le même psy, c'est l'effet qu'elle m'a fait quand parfois je lui est raconté mes "malheurs", elle minimisait, j'avais l'impression que cela n'avait eu guère d'importance, c'est dur, quand parfois notre vécu n'est pas facile a digérer.
Mais n'est ce pas leur travail que de nous faire accepter en nous faisant dédramatiser et donc passer à autre chose !
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gouachit
Invité



MessageSujet: Re: Le croyez-vous ?   Mar 30 Mai - 17:52

Citation :
Mais n'est ce pas leur travail que de nous faire accepter en nous faisant dédramatiser et donc passer à autre chose !

Effectivement, c'est leur travail, je dirais plutôt notre travail parce que quand m^me le patient ( au moins son inconscient) bosse beaucoup, mais dans les premières séances, je pense que le psy doit surtout écouter. Ce n'est qu'au fil du temps, quand la confiance s'est installée que le patient peut commencer à faire la part des choses et reconnaitre dans ses malheurs la part de réel ( passé ou présent) et ce qui relève du fantasme ou de l'exagération.

Dans mon cas j'avais tendance à minimiser les situations passées et exagérer les situations présentes.
Je n'ai pas encore trouvé le bon équilibre d'ailleurs

Gouachita
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le croyez-vous ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le croyez-vous ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel sport faite vous?
» Simpsonisez vous
» Georges Saati, vous avez raison mais ...
» Que pensez vous de l'oeuvre en elle-même?
» Les loups hurlent;bergers reveillez-vous.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TOUT EST PSY.... :: psy ..cause ..toujours!-
Sauter vers: